Page d'accueil » Conseil » Vidéos

Alentours de la ferme

IP-SUISSE FermePlus

Le terrain situé autour de la ferme offre une variété importante d’habitats pour un grand nombre de plantes et d’animaux sauvage. Une exploitation agricole peut en effet représenter un paradis riche en biodiversité, que ce soit contre la maison ou la grange, dans l’étable ou au jardin. Des mesures simples permettent de fournir aux insectes, oiseaux, amphibiens, reptiles et petits mammifères des sites de nidification appropriés, des lieux de refuge ou de la nourriture. Certaines espèces peuvent en outre être favorisées au moyen de mesures spécifiques. Cette vidéo montre quelques idées pour faire de la ferme un paradis riche en biodiversité. La vidéo a été produite en coopération avec FiBL, Vogelwarte et IP-SUISSE.

Prairies et pâturages

Mise en place d'une prairie fleurie

Les prairies fleuries riches en espèces sont des habitats précieux pour beaucoup d'animaux et de plantes. Dans ce film, Alois Blum, conseiller biodiversité au centre de formation BBZ de Schüpfheim LU, explique les étapes importantes pour la mise en place réussie d'une prairie fleurie: le choix du site, la préparation du lit de semence, le semis, les coupes de nettoyage et l'évaluation de la qualité.

Etablir une prairie naturelle par la méthode «fleur de foin»

Dans cette vidéo, l'agricultrice Pascale Cornuz et d’autres membres des réseaux écologiques de Faoug-Greng et du Vully montrent la mise en place d'une prairie naturelle par la méthode «fleur de foin». La méthode consiste à étendre le foin mûr d’une parcelle, naturellement riche en espèces, sur la surface préparée et à laisser les graines se mettre en place et germer sous le couvert protecteur des fibres végétales. Cette méthode préserve le patrimoine génétique naturel local, la diversité botanique et enrichit le paysage.

Démonstration de faucheuses à lames

Les faucheuses à lames ont un faible impact sur les populations d’insectes dans les prairies extensives lors de la coupe. Leur utilisation donne 1 point dans les programmes des labels IP-Suisse et Bio Suisse, à titre de protection de la biodiversité. Un autre atout est leur faible exigence de puissance. La video présente différents systèmes de fauche à double lames frontales et latérales. La manifestation a eu lieu dans les prairies de la Ferme-Ecole de Sorens en 2015.

Haies et lisières forestières

Plantation de haies

Planter une haie n’est pas compliqué. Toutefois, il  vaut la peine d’observer quelques principes de base. Dans cette vidéo, Roman Graf, de la Station ornithologique suisse, donne des conseils concernant les arbustes à planter et leur mise en place, énumère les critères de qualité écologique des haies et démontre qu’il vaut la peine de planter des haies non pas seulement pour la nature, mais également dans l’intérêt des agriculteurs.

Entretien efficace des haies à l’aide de machines et de tronçonneuses

Les haies devraient être rabattues au moins tous les six ans. Cela permet de conserver tant leur densité que leur valeur écologique. Des machines permettent d’effectuer ces travaux d’entretien plus rapidement et de manière plus sûre qu’avec la tronçonneuse, de surcroît sans inconvénients pour la nature. Dans cette vidéo, Thomas Baumann, responsable du cours au «Naturama Aarau» et agriculteur bio, présente les machines suivantes: épareuse à fléaux, abatteuse et épareuse à scies circulaires. Thomas Baumann explique le fonctionnement de ces machines, leurs coûts ainsi que leurs avantages et inconvénients. A la fin de la vidéo, il donne également des conseils pour l’entretien des haies à la tronçonneuse.

Entretien sélectif des haies de noisetiers

Les noisetiers poussent rapidement et par rapport aux autres plantes que l’on trouve dans les haies, ce sont eux qui supportent le mieux une coupe régulière. Dans le film, Martin Hafner et Paul Bühlmann, tous deux forestiers, montrent comment ils procèdent à l’entretien sélectif des haies en préservant les arbustes à croissance lente et en rabattant les noisetiers. Cette manière de procéder permet d’améliorer les haies de noisetiers pour en faire des haies riches en espèces.

Améliorer la qualité des surfaces de promotion de la biodiversité

A l’aide de mesures parfois très simples, les agriculteurs peuvent améliorer la qualité de leurs surfaces de promotion de la biodiversité. Cela favorise la diversité des espèces à la ferme et l’agriculteur bénéficie de davantage de paiements directs. Dans le cadre d’un cours, les agriculteurs ont eu l’occasion d’apprendre comment ils pouvaient mettre en valeur leurs pâturages ou leurs haies.

Grandes cultures

Jachères florales : conseils pour leur mise en place et leur entretien

Les jachères florales améliorent vite et bien la qualité du paysage rural. Une multitude de plantes et d’animaux peuvent y vivre et s’épanouir. Mais pour conserver durablement leur valeur, il faut respecter certains principes. Dans cette vidéo, Markus Jenny et Gabi Uehlinger vous présentent la jachère florale dans tous ses aspects, de sa création au choix d’un bon emplacement et du mélange floral adéquat. Ils vous montrent aussi comment les entretenir au mieux.

Habitat «jachère florale»: Relations écologiques

Quel est le point commun entre des fourmis et des cailles? Pourquoi les cardères sont si précieux dans les jachères florales?  L'agro-écologiste Markus Jenny présente dans cette vidéo la jachère florale, biotope pour de nombreuses plantes, insectes, oiseaux et même pour des mammifères comme le lièvre et le chevreuil. Il explique les relations écologiques et montre à l'aide d'exemples concrets comment les jachères procurent à de nombreuses espèces d'animaux menacées abris, nourriture et lieux de reproduction.  

Bandes fleuries pour pollinisateurs et autres organismes utiles

Les pollinisateurs et autres auxiliaires ont besoin d’une offre de nourriture riche durant toute la saison d’activité. Dans les paysages cultivés de manière intensive, l’offre en nourriture pour les insectes cherchant du pollen ou du nectar peut devenir très pauvre après la floraison des cultures, des arbres et des prairies. Pour répondre à ce manque, les surfaces de promotion de la biodiversité "bandes fleuries pour pollinisateurs et autres organismes utiles », d’une durée de 100 jours minimum, fournissent pollen et nectar durant les mois d’été. Katja Jacot (Agroscope), Hans Ramseier (HAFL), Henryk Luka (FiBL) et Markus Schütz présentent dans cette vidéo différents types de bandes fleuries: bandes fleuries pour pollinisateurs et pour insectes utiles dans les cultures de céréales et de choux.

Portraits d'exploitations: la biodiversité en pratique

Exploitation Siegentaler à Schangnau

L'exploitation bio de montagne prenant soin de la biodiversité. Ce film a été réalisé dans le cadre du projet AlpFUTUR, © 2013 Wissensmanagement Umwelt GmbH. Plus d'informations sur www.alpfutur.ch/transfer

Exploitation Berweger à Effretikon

Jürg et Astrid Berweger d'Effretikon (ZH) élèvent 14 vaches-mères et cultivent sur 15 hectares de terres ouvertes du blé, des betteraves à sucre, du maïs, des tournesols, des légumes et des asperges. Les oiseaux et autres animaux sauvages trouvent cachettes et nourriture dans les prairies fleuries, les ourlets sur terres assolées, haies, jachères, vergers et arbres isolés et dans les lisières étagées mis en réseau.

Exploitation Franziscus à Ardez

Claudio et Ladina Franziscus d'Ardez (GR) gèrent une exploitation de montagne de 26 hectares avec vaches-mères en Basse Engadine. Les prairies de montagne sont très riches en fleurs grâce à un amendement adapté. Les surfaces à litière, haies, arbres isolés et murs de pierres sèches rendent la surface agricole attractive pour les oiseaux. 

Exploitation Hofer à Ballmoos

Les frères Paul et Andreas Hofer de Ballmoos (BE) détiennent 34 vaches laitières et des veaux d'élevage. 25 hectares sont destinés à la production de pommes-de-terre, betteraves à sucre, colza et semences de céréales. Les surfaces en réseaux avec des arbres haute-tige, des buissons endémiques, des ourlets sur terres assolées et les lisières étagées complètent l'exploitation et sont idéales pour les oiseaux et autres animaux sauvages.

Exploitation Schürch à Reinach

Christian et Susanna Schürch de Rheinach (BL) exploitent un domaine de 70 hectare, avec 60 vaches laitières et 600 poules. Sur les terrains caillouteux poussent des céréales, du colza et des pois protéagineux. 10 hectares de jachères, prairies maigres, haies et ourlets herbeux en lisière de forêt sont à disposition des oiseaux, lièvres, papillons et autres animaux sauvages.